Le tuyau est le cœur de la pompe péristaltique. Une bonne pompe péristaltique, c’est avant tout, un bon tuyau. Tuyau qui permettra, malgré les énormes contraintes soumises par les patins, une durée de vie satisfaisante. La longévité du tuyau est fonction de la vitesse de la pompe, de la pression de refoulement, de la température, et naturellement du temps de fonctionnement. Il est important de noter que les temps d’arrêt de la pompe péristaltique , temps durant lesquels le tuyau a la possibilité de se refroidir, sont à prendre en compte dans l’évaluation de la longévité du tuyau, et en tout cas, dans le dimensionnement de la pompe.

Les tuyaux suivants sont disponibles et peuvent être utilisés avec la pompe péristaltique :

  • Caoutchouc naturel : Hautement résilient, robuste et résistant à l’abrasion. Résiste généralement aux alcools et aux acides dilués.
  • Buna (NBR) : Résiste à l’usure causée par les produits huileux (approuvé par la FDA).
  • EPDM : Haute résistance aux produits chimiques, en particulier aux alcools, aux cétones et aux acides concentrés.
  • Hypalon® : Résiste aux produits chimiques, aux températures extrêmes et aux ultraviolets.