TECH-POMPES EST LE SPÉCIALISTE DE LA FOURNITURE DE POMPE A MEMBRANE PNEUMATIQUE 

POMPE ARO ®

Pompe ARO ® 3" aluminium
Pompe ARO ® 3″ aluminium

La pompe à membrane pneumatique ARO ®. La large gamme s’étend de la pompe 1/4″ jusqu’à la pompe 3″. La pompe ARO ® est fabriquée en matériaux plastiques (Polypropylène, PVDF, acétal) ou métalliques (Aluminium, fonte, inox)

POMPE GRACO

Pompe GRACO 3" aluminium et polypropylène
Pompe GRACO 3″ aluminium et polypropylène

La pompe à membrane GRACO compte parmi la plus performante du marché. La grande étendue de la gamme des pompes Graco permet de couvrir de nombreuses applications.

Présentation de la pompe à membrane pneumatique

Gamme de pompe a membrane pneumatique
Gamme de pompe a membrane pneumatique

La pompe à membrane pneumatique est une pompe volumétrique à fonctionnement alternatif.  Ces pompes nécessitent une alimentation en air comprimé. Le débit d’air comprimé nécessaire, est en relation avec le débit attendu de la pompe. La pression d’air comprimé nécessaire dépend de la pression liquide attendue par la pompe.

La pompe à membrane pneumatique est composée de deux sous ensembles

–  Le moteur pneumatique de la pompe. Il est alimenté en air comprimé. Il permet de mouvoir les membranes. Muni d’un échappement, il permet d’évacuer l’air détendu. Le moteur est associé à un distributeur. Le distributeur de la pompe pneumatique permet de canaliser l’air comprimé alternativement sur l’une puis l’autre membrane.

– La partie pompante. Elle est composée de 2 membranes fixées de part et d’autre du moteur pneumatique et raccordées par un axe central, 2 clapets anti-retour bas, 2 clapets anti-retour haut.

Vidéo de fonctionnement d’une pompe pneumatique à membrane. Déplacement des membranes et des billes au travers de pièces de fonderie transparentes

Présentation des avantages et inconvénients de la technologie pompe pneumatique a membranes

La pompe à membrane fait appel à une technologie particulièrement attractive pour de nombreuses applications et pour le transfert de nombreux liquides de toutes sortes. Cette technologie présente cependant quelques inconvénients qui peuvent s’avérer parfois rédhibitoires et peuvent vous amener à préférer des technologies alternatives que nous évoquerons ici.

La pompe à membrane pneumatique présente de nombreux avantages

  • AUTO-REGULATION. Cela signifie que son débit varie en fonction de la perte de charge de l’installation (Contre-pression). Il faut noter, à cette occasion, que la fermeture de la vanne de refoulement provoque l’arrêt de la pompe. Le débit de la pompe à membrane pneumatique est facilement réglable, non seulement par action sur le limiteur de débit d’air comprimé mais aussi par action sur la vanne de refoulement liquide. Le principe auto-régulant de la pompe pneumatique est utilisé dans de nombreuses installations de distributions de liquides à multiples points de tirage. Dans un tel cas, à la fermeture d’un point de tirage, la pompe à membrane s’arrêtera automatiquement en se mettant au calage par équilibre des pressions. La tuyauterie de distribution montera alors en pression et se stabilisera à la même pression que l’air comprimé. A l’ouverture d’une des vannes du circuit de distribution, le liquide déjà en pression s’écoulera. Suite au déséquilibre de pression, la pompe se remettra en route automatiquement. Il est fondamental de noter que le caractère auto-régulant de la pompe à membrane pneumatique, protège, par conception, les surpressions accidentelles et dangereuses, dans les installations. En effet, la pression liquide ne peut jamais dépasser la pression d’alimentation d’air comprimé. La pompe à membrane ne nécessite donc pas l’utilisation d’un bypass de protection tel que prescrit par la règle de l’art dans le cadre des pompes volumétriques électriques.
  • FONCTIONNEMENT A SEC.  La technologie de la pompe à membrane pneumatique ne génère pas de frottements entre les pièces fonctionnelles. Cela signifie qu’elle peut fonctionner à sec sans dommage. Cet avantage est particulièrement utile lorsque, par exemple, la pompe est utilisée en vidange de cuve: Lorsque la cuve est vide de liquide, la pompe peut continuer à fonctionner à vide jusqu’à ce qu’un opérateur procède à l’arrêt.
  • AUTO-AMORCAGELa pompe à membrane est une pompe auto-amorçante à sec. Cela signifie qu’elle a la capacité d’aspirer un liquide situé en contrebas. Cette capacité d’amorçage ne nécessite pas que la pompe soit remplie de liquide au préalable. Il est bien entendu que la capacité de la pompe à fonctionner à sec va de paire avec sa capacité d’auto-amorçage. On notera que pour les transferts de liquides de viscosité inférieure à 300 centistoke, il existe des pompes à technologie centrifuge électrique, auto-amorçantes, particulièrement performantes.
  • ZERO-FUITE.  La pompe à membrane n’est pourvue d’aucune étanchéité dynamique (Telles les garnitures mécaniques ou tresses que nous connaissons dans le domaines des pompes volumétriques ou centrifuges rotatives). Cela signifie qu’aucune fuite n’est à craindre. La pompe pneumatique à membranes est déclarée: « ZERO-FUITE ».
  • IMMERSION.  Vous l’aurez compris, la pompe à membrane pneumatique est totalement étanche. Cette caractéristique autorise donc son immersion dans le liquide pompé. Ce fonctionnement en immersion est parfois très utile pour s’affranchir de la quasi totalité des problèmes de NPSH tels que « hauteur d’aspiration trop importante » ou « viscosité trop importante ». L’immersion d’une pompe à membrane nécessite cependant de s’entourer de quelques précautions. Il est en effet nécessaire de s’assurer de l’excellente étanchéité du raccord d’alimentation d’air comprimé et de déporter, à l’air libre, l’échappement de la pompe.
  • TRANSFERT DE LIQUIDES ABRASIFSLa pompe à membrane n’est pourvue d’aucune pièce fonctionnelle rotative, la rendant insensible aux passage de particules abrasives. La pompe pneumatique est donc particulièrement indiquée pour les transferts de liquides abrasifs. Attention: Le diamètre des particules doit être inférieur au diamètre de passage entre la bille et son siège soit au maximum 9 mm pour une pompe en DN80. En cas de passage accidentelle de plus grosses particules, il faut noter qu’aucun dégât ne sera infligé à la pompe. Seul un blocage des billes sera à déplorer. (Le nettoyage des billes est facilement réalisable sur une pompe à membrane). Pour les transferts de liquides chargés de plus grosses particules, nous vous proposons la fourniture de la pompe à membrane à clapets plats permettant une section de passage jusqu’à 50 mm.
  •  ACCESSOIRES DE COMMANDES. La pompe pneumatique nécessite, sur la ligne d’alimentation pneumatique d’air comprimé, un régulateur de pression d’air permettant le réglage de la pression liquide et un limiteur de débit d’air permettant le réglage du débit liquide de la pompe. Comparativement à l’utilisation d’une pompe à moteur électrique, nous constatons que les accessoires de commande sont très restreints et d’un coût modique. Une pompe électrique aurait nécessité l’utilisation d’un coffret de démarrage et de protection. La variation de débit aurait nécessité, quant à elle, l’utilisation d’un variateur de fréquence.

 

La pompe à membrane pneumatique présente certains inconvénients

La pompe à membrane présente de nombreux avantages. Elle n’est, cependant, pas universelle et présente quelques inconvénients:

  • AIR COMPRIMELa pompe à membrane pneumatique nécessite, naturellement, une alimentation  en air comprimé. La consommation en air comprimé, de la pompe à membrane n’est pas anodine, d’autant que l’air comprimé est l’une des énergies les plus coûteuses. Une excellente alternative à l’air comprimé, et lorsque la technologie « membrane » est requise, est la pompe à membranes à moteur électrique
  • EFFET PULSATOIRELa pompe à membrane est une pompe alternative et produit un débit à effet pulsatoire. Ces pulsations sont parfois incompatibles avec certains processus de transfert. Des solutions existent, cependant, pour réduire ce phénomène. Questionnez-nous sur ce sujet.
  • LES PIECES D’USURE. La technologie de la pompe à membrane est basée sur l’utilisation de pièces d’usure dont les principales sont: Les membranes. Ces membranes nécessitent donc d’être remplacées régulièrement et nécessitent donc un planning de maintenance. Le coût des membranes est important.
  • LES LIQUIDES CHAUDSLa pompe pneumatique est équipée de membranes en matériaux élastomères. Les performances mécaniques des élastomères se réduisent considérablement avec l’augmentation de la température du liquide pompé réduisant énormément la longévité des membranes. Dans l’objectif de maintenir une longévité satisfaisante des membranes, les transferts de liquides chauds (Température supérieure à 50°C) sont totalement proscrits. D’autre part, il faut prendre en compte qu’en cas de rupture des membranes, le liquide pompé peut se trouver projeté par l’échappement et naturellement constituer un danger à l’endroit des personnels opérateurs. Pour les transferts de liquides de basse viscosité et de température supérieure à 50°C, il nous faudra préférer une pompe centrifuge classique ou une pompe centrifuge auto-amorçante.
  • LES LIQUIDES VISQUEUXLa technologie « pompe à membrane » est basée notamment sur l’utilisation de clapets anti retour à boule. Lors du transfert de liquides de forte viscosité, l’effet de gravité des boules n’est plus suffisante pour compenser les frottements du liquide visqueux. Résultat: Les boules ne reposent plus sur leur sièges, l’effet pompant est réduit. La vitesse de la pompe doit alors être diminuée. Pour des transferts de liquides visqueux exempts de particules, notre choix se portera sur une pompe Mouvex à piston excentré série A ou une pompe à engrenage interne série SRT ou TGGP. Pour les transferts de liquides abrasifs à très haute viscosité, la pompe péristaltique est une solution plus adaptée.
Print Friendly